Voltige

Reconnue par la Fédération équestre internationale (FEI) en 1983, la voltige combine les éléments statiques et dynamiques de la gymnastique et est exécutée sur un cheval au petit galop.

La voltige demande une forme physique exceptionnelle au compétiteur ainsi qu’une complicité entre cheval et voltigeur. Le cheval est guidé par un longeur qui veille à ce que le galop soit maintenu sur un cercle d’au moins 15 mètres de diamètre. La discipline permet au couple cavalier/cheval de faire preuve de force, de coordination, de rythme, de souplesse et d’équilibre.

La voltige allie gymnastique, danse et équitation : les figures de voltige comprennent des sauts à cheval, de portées et de soulèvement exécutés avec un autre voltigeur, d’équilibre sur les mains, d’agenouillés et de positions debout.

Les concours de voltiges se composent de deux programmes : un programme de figures imposées et un programme libre, réalisé sur de la musique.

Les voltigeurs peuvent concourir seul, en couple (le pas de deux) et en équipe. Le couple se composent de deux voltigeurs de sexe opposé tandis qu’une équipe compte six voltigeurs (sans inclure le longeur)

Tous les concours de voltige se tiennent en deux manches composées d’un ou deux programmes.  Lors du programme de figures imposées, le voltigeur doit exécuter un certain nombre de figures précises.  Le programme libre, accompagné de musique, accorde au voltigeur la liberté artistique de composer des figures dynamiques et statiques à partir des figures imposées.

Facebook Twitter

mars 2017
D L Ma Me J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031