Projets futurs

La Société d’Agriculture du Comté de Shefford (SACS) entend préserver la qualité du Parc Équestre Olympique et, à cette fin, a entamé de vastes travaux de modernisation. La SACS projette la construction du Centre International d’Entraînement et de Compétition, une entreprise en trois phases qui consacrera Bromont comme lieu équestre incontournable.

PHASE 1 – Rénovation des installations : complétée en 2010

La première étape du projet a été complétée en juin 2010. Portant principalement sur l’aménagement et la réfection des installations, les rénovations ont constitué l’occasion de refaire le sol de la Carrière Nationale d’une grandeur de 55 mètres par 90 mètres. Le footing de la Carrière Internationale (100 mètres par 100 mètres) a quant à lui été rénové selon le procédé « Otto Sport International » avec ses tapis de 1 mètre par 1 par 1 mètre. Ce même procédé a été utilisé lors des Jeux olympiques de Beijing en 2008 ainsi que lors des Jeux équestres mondiaux 2010 au Kentucky. Le Parc Équestre Olympique de Bromont défie le Kentucky pour la qualité de ses installations.

La SACS a également mené divers travaux de captage et de distribution d’eau, construisant ainsi de nouvelles douches pour chevaux, en plus d’installer des gradins d’aluminium aptes à accueillir 4 000 spectateurs en remplacement des anciens datant de 1976.

Les travaux ont également compris la réfection du « Pavillon Roland Désourdy »  nommé en l’honneur de l’un des fondateurs de la Ville de Bromont. Seule construction de 1976 encore fonctionnelle, le pavillon a été entièrement restauré et inclut les bureaux de concours, afin d’accueillir les cavaliers provenant des quatre coins du monde, les observatoires des juges ainsi qu’un espace de restauration avec bar et terrasse.

PHASE 2 – Construction d’installations sportives

Projet de grande ampleur, la construction comprend un manège intérieur avec une écurie attenante de 150 stalles.

Le centre national d’entraînement et de compétition permettra, avec le manège intérieur, l’organisation de compétitions à tout moment de l’année, en plus de constituer un espace intéressant pour la mise sur pied de conventions vétérinaires, de formation, de foire et spectacles à grand déploiement.

Avec ses nouveaux travaux de réfection, le Parc équestre sera en mesure de recevoir plus de 1000 chevaux, répondant ainsi aux besoins des concours les plus prestigieux tels qu’une finale de la Coupe du Monde, les Jeux panaméricains et même les Jeux équestres mondiaux.

PHASE 3 – Construction de l’édifice administratif

La conclusion du projet de modernisation de la SACS se fera avec l’édification du centre administratif où se retrouveront les loges VIP, les salles de réunions ainsi que les bureaux administratifs.

Au terme des travaux, le Parc Équestre Olympique sera doté d’infrastructures de qualité permettant d’accueillir confortablement non seulement les 8 disciplines reconnues par la FEI, mais également un grand nombre d’activités qui attireront plus de compétiteurs, de touristes et de spectateurs accroissant ainsi les retombées économiques de la région.

Facebook Twitter

juillet 2017
D L Ma Me J V S
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031EC