Tout projet débute par une passion, un rêve : Les Jeux Équestres Mondiaux FEITM 2018 ne sont pas différents

Bromont, le 22 mars 2016 – Monsieur Luc Fournier le Président-directeur régional des Jeux Équestres Mondiaux FEITM 2018 (COJEM) rencontrait la presse régionale aujourd’hui afin de faire le point sur les activités du Comité organisateur à moins de 2 ans ½ des Jeux Équestres Mondiaux FEITM 2018 (COJEM).  Monsieur Fournier est un habitué des grands événements ayant occupé la fonction de directeur général des Jeux du Canada – Sherbrooke de 2010 à 2013, directeur général des Jeux du Québec – hiver 1997, du Carnaval de Québec de 1997 à 2002,  du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI) de 2002 à 2010 et de la Coalition des festivals canadiens de 2006 à 2010.  Il faut savoir que les Jeux du Canada ont reçu tous les prix remis quant à l’atteinte des cibles de développement durable en 2013.

Il a comparé l’organisation des Jeux Équestres Mondiaux à la venue d’une équipe sportive professionnelle dans une ville, baseball, hockey ou soccer ou à la construction d’une maison.

« On commence par rêver et puis, on s’organise. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. On met toute en place, on a fait nos demandes, les gouvernements de tous les paliers sont sensibilisés que le temps presse, nous faisons nos suivis, nous sommes conscients de tous les enjeux, nous avons une petite équipe très efficace qui grandit tous les jours. »

Monsieur Fournier a souligné qu’il venait de recevoir le protocole d’entente signé avec Tourisme Montréal  et qu’un comité exécutif opérationnel avait été créé entre la SACS ( La Société d’Agriculture du Comté de Shefford) et les Jeux Équestres Mondiaux FEITM 2018 (COJEM).

« On est  constamment en lien avec la ville de Bromont sur tous les niveaux pour réaménager le plans autant du site olympique que du village des Athlètes afin de satisfaire la communauté. »   Monsieur Fournier a rappelé que l’architecte Pierre Thibault avait été embauché,  que les plans avaient été refaits pour que le manège fasse partie d’un patrimoine dont les Bromontois seront fiers. « On a embauché de nouvelles ressources permanentes. On a une équipe solide à tous les niveaux, on fait notre travail. »

Monsieur Fournier était accompagné de madame Andrée Corriveau, vice-présidente  Communication Marketing et Services corporatifs, monsieur Yvon Carrier, vice-président Opérations  et de monsieur Yves Simard, directeur financier.

Luc Fournier a souligné l’importance de toujours avoir  l’objectif en tête : « En 2018, Bromont sera la plus belle vitrine internationale du Canada et du Québec pour nos athlètes et pour les compétiteurs équestres des 65 pays invités. Toute l’équipe travaille sans relâche à planifier ce que seront les Jeux Équestres Mondiaux dans 874 jours. »  Le programme officiel d’activités sera disponible en novembre prochain alors que la FEITM statuera lors de son assemblée générale annuelle au Japon.

Source : Comité Organisateur Jeux Équestres Mondiaux FEITM 2018 (COJEM)
Pour information : Michèle Bazin
mbazin@cojem2018.com

Facebook Twitter

novembre 2017
D L Ma Me J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930EC